Grève facteurs à Craponne : des nouvelles et message aux usagers

Publié le par CGT Poste Villeurbanne CDIS


Craponne-en-gr--ve-le-19-juin-2007---Banderole.JPGVue-d-ensemble-Craponne-19-juin-2007.JPG

Le conflit sur le site de Craponne, malheureusement pour les usagers et pour les facteurs qui perdent chaque jour un peu plus de leur salaire, continue à cause d'une direction départementale qui laisse pourrir la situation en n'acceptant pas de négocier avec les agents en grève.

La direction de la Poste est responsable de cette situation particulièrement éprouvante pour les usagers.
C'est pourquoi les agents de Craponne, par l'intermédiaire de leurs représentants, invitent la population concernée à :


Lire le communiqué des agents de Craponne à leur attention

Télécharger la pétition à signer pour exiger de la direction de la Poste des négociations pour sortir du conflit



Pour info: 

Voir le communiqué de presse sur la reconduction de la grève pour le 27 juin


Publié dans Facteurs d'Avenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Je ne suis pas d'accord avec "un client" (c'est quoi ce pseudo, d'ailleurs ?), des fois je croise des jeunes facteurs qui sont encore en tournée à 15-16h, et ils ont l'air déprimés, vous trouvez ça normal qu'en plus ils soient pas payés pour les heures supp?<br /> Alors, oui la grève, ça m'emmerde aussi, mais moi je les soutiens, et c'est plutôt à leur boss qui faut en vouloir, il privilégient plus les grosses entreprises que les gens, dans le seul but de faire plus d'argent ! Et en plus ils se foutent de leurs employés...<br /> Moi je dis; vive les facteurs !
Répondre
U
Les facteurs en désacord avec leur patron font grève.<br /> Qui c'est qui est emmerdé: les clients<br /> par conséquent les facteurs font grève pour emmerder les clients.<br /> Vive les services publics à la française!<br /> Vive Sarkozy
Répondre
C
Monsieur, si vous pensez que les facteurs font grève pour "emmerder" les clients, vous vous trompez lourdement, nous pouvons vous assurez, au contraire, que c'est une des raisons principales, pour laquelle parfois, ils ne se lancent pas ou hésitent à se lancer dans un conflit.Dans le cas présent, c'est tout l'inverse : en regardant sur le long terme il apparaît nécessaire dans ce conflit, pour l'avenir du service rendu aux clients, que le projet de la direction en cours ne passe pas. Nous vous invitons à lire le communiqué adressé aux usagers.Vous noterez en outre, dans cette affaire, que c'est la Poste qui ne veut pas discuter, ni pendant le préavis, ni maintenant. Nous ajouterons que la grève est malheureusement le seul moyen légal d'exprimer un malaise ou de demander le règlement de problèmes, quand la direction ne vous écoute pas : c'est elle seule qui est responsable de ce gâchis, surtout que le bureau de Craponne est d'habitude très calme à ce niveau; c'est donc bien qu'il y a un malaise profond de ses agents.Nous comprenons votre désagrément, mais mesurez d'où vient la responsabilité de ce désordre.Quant à votre commentaire sur le président de la république, nous vous signalons que nous ne nous occupons pas de questions politiques.Cordialement