Conditions pour devenir I-3 : des précisions

Publié le par CGT Poste Villeurbanne CDIS

promotion.jpg

Nous avions déjà abordé le sujet ici, voici quelques infos supplémentaires : 

La direction du courrier compte apparemment modifier l'organisation des métiers au sein des PDC et des PPDC (pour une traduction de ces termes un peu barbares, vous pouvez visitez
cette page).

Un nouveau schéma des emplois en PDC et PPDC !
 
En rendant le I.3 fonctionnel, La Poste entend donc organiser les emplois de la distribution de la manière suivante :
 
     I.2 -- Agent débutant : attributaire d’une tournée fixe et non pas titulaire de quartier
     I.3 -- Titulaire de quartier (actuel I.2) ou attributaire qui devient Rouleur
     II.1 -- Facteur d’équipe
     II.2 / II.3 -- Facteur Qualité

Quid de la vente des quartiers ?

Lorsque les syndicats dénoncent à travers ce projet la remise en cause de la vente des quartiers, la Direction du Courrier propose l’ouverture très prochaine de discussions pour tenir l’engagement de La Poste concernant l’accès à la vente des quartiers à toute la classe I.
La Direction du Courrier avance un scénario (parmi d’autres à venir…) selon lequel un Facteur I.2, titulaire de son quartier, pour accéder au I.3 accepterait d’occuper les fonctions de Rouleur.
Pendant un « certain laps de temps », il ne participerait plus à la vente. Passé ce délai, il pourrait prétendre de nouveau à « acheter » un quartier.
 
Encore faut-il qu’il y ait encore des tournées à vendre dans le bureau !!!
 

La fin des titulaires de quartier ?
 
Les organisations syndicales dénoncent une nouvelle tentative pour mettre à mal la vente des quartiers. En effet, si les débutants sont placés sur un quartier (ils en seraient attributaires et non pas titulaires), cela veut dire qu’en plus des tournées sécables et des tournées aménagées, d’autres tournées ne seraient plus offertes à la vente !
Le nombre de titulaires de quartiers va se réduire comme une peau de chagrin jusqu’à la disparition totale de « l’espèce » !!!
 
Demain, les nouvelles embauches au Courrier se feront sur le niveau I.2 et le nouveau venu sera placé sur une tournée dont il sera attributaire. Pendant combien de temps ? Nul ne le sait ! Puis, pour accéder au I.3, il deviendra Rouleur pendant un certain temps encore. Puis il pourrait devenir titulaire de quartier, s’il reste encore des quartiers « vendables » dans son entité.
 
 
La vente des quartiers, un droit à conserver et à défendre !

Voir ci dessous la déclaration préalable de la CGT lors de la CDSP (Commission de Dialogue Social à la Poste) Organisation des emplois en PDC :

----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Montreuil, le 20 juin 2007

 

Déclaration préalable CDSP du 20 juin 2007

Organisation des Emplois en PDC.

 

 

 

Dans la CDSP d'aujourd'hui, La Poste nous propose de discuter du volet organisation des emplois dans les Plates-forme de Distribution du Courrier.

Ce dossier s'inscrit totalement dans les 2 volets de "Facteurs d'Avenir" que la CGT n'a pas cautionné et continue à combattre.

Tout comme pour les fonctions en PPDC, l'organisation est basée sur la polyactivité et l'obligation d'acquisition de compétences pour pouvoir accéder à la promotion, avec un rôle prépondérant du manager et donc de la promotion au profil.

 

De plus, les niveaux de fonction sont totalement dévalorisés par rapport à leur contenu, pour la CGT, c'est une dévalorisation des métiers de la distribution, du cadre au chef d'équipe.

 

La Poste veut positionner les rouleurs en I.3 pour reconnaître la difficulté de leur activité. Par ailleurs, elle veut attribuer un quartier pour les nouveaux embauchés.

Si l'intention peut paraître louable, la CGT ne la cautionne pas pour plusieurs raisons :

Cela va entraîner une division accrue des personnels, jeunes et anciens, fonctionnaires et contractuels.

Quelles possibilités auront les rouleurs pour accéder à la vente des quartiers en étant I.3 ? Nous vous rappelons que des négociations devaient s'ouvrir pour que tous les agents I.3, AFO (fonctionnaires) et ACO (contractuels), puissent participer à la vente des quartiers, qu'ils soient I.3 à titre personnel ou fonctionnel, ce qui n'est toujours pas le cas aujourd'hui.

Si un rouleur I.3 peut accéder à la vente des quartiers comme cela est prévu, cela amènera des divisions avec les titulaires de quartier qui, eux, sont restés I.2 mais ont été rouleurs au début de leur carrière.

La question de la formation initiale et tout au long de la carrière est fortement posée, tout comme celle de la transmission des savoirs et savoirs-faire.

La Poste doit donner les moyens dans tous les centres courrier, les PPDC et les PDC afin de garantir une bonne intégration et des perspectives de déroulement de carrière.

 

Quant au facteur de secteur II 1 ou II 2 qui n'aurait pas les compétences requises pour être facteur d'équipe ou de qualité, quel est son avenir si, malgré la formation proposée, il n'acquiert pas les compétences ?

La CGT ne cautionnera un tel dossier qui une fois de plus vise à ancrer la promotion au profil, à banaliser la formation et à supprimer la notion de titulaire de quartier, qui s'inscrit dans la transformation des règles de gestion des personnels vers le privé et l'adaptation des agents et des services à la recherche de toujours plus de flexibilité, de productivité, de baisse de la masse salariale.

 

La CGT a d'autres propositions pour le personnel :

            . Le grade de base en II 1 pour tous les agents du courrier, ACO et AFO,

. La possibilité de Promotion pour tous à l'ancienneté par Tableau d'Avancement de Grade et Liste d'Aptitude

. Un volant de remplacement à hauteur de 25% dans tous les services et chantier,

. Le maintien de la notion de titulaire de quartier avec maintien de la vente des quartiers et son accès pour tous les I.3,

. La revalorisation des salaires avec 1500 € minimum de départ, la revalorisation du Complément poste, des primes, le 13 ème mois

. Un véritable plan de formation.

  
Voir également le tract explicatif de la CGT

 

Publié dans Réglementation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article