Le 17 juin : Toutes les raisons d'être en grève à la distribution

Publié le par CGT Poste Villeurbanne CDIS

 

Le 17 juin :

Toutes les raisons d'être en grève à la distribution

La Poste doit répondre aux revendications



L’EMPLOI

 

La Poste s’appuie sur l’organisation «facteur d’avenir», la mécanisation, l’arrivée du TG4, l’installation des TTF, des CHM, pour aggraver les régimes de travail et supprimer des emplois.

Partout des luttes naissent et la colère monte. Les facteurs à MARSEILLE 02 CDIS ont obtenu après un fort mouvement de grève : la non mise en place de  «facteur d’avenir», le remplacement de deux départs à la retraite, transformation d’un CDD en CDI, le recours à l’intérim,…

Le 17 juin est l’occasion de dire NON aux suppressions d’emplois et aux remises en cause des horaires et OUI à une réelle revalorisation du métier de facteur, au comblement des postes après départs, à un volant de remplacement à la hauteur de 25 %.

 


SERVICE PUBLIC

Un des rôle joué par les facteurs et factrices dans notre pays est celui de liant social. Ils sont les garants d’une certaine éthique en terme de qualité de service, de confiance et de conscience professionnelle.

La Poste d’ailleurs met souvent ces arguments en avant pour valoriser son image de marque.  

Les diverses restructurations dont «facteur d’avenir» est le point d’orgue aujourd’hui font que ce rôle est amoindri. Les conditions de travail sont détériorées par la remise en cause des 35 heures notamment.

MAIS il n’y a rien d’inéluctable comme la lutte l’a prouvé à CERGY ST CHRISTOPHE, dans le Val d’Oise, où la réorganisation tirée de facteur d’avenir a été revue et corrigée, après une grève de 16 jours, par les facteurs qui ont obtenu, entre autre, le réajustement de plus de 2/3 des tournées, le principe de saisonnalité pas appliqué en 2008, des agents de cabine supplémentaires pour le matin et l’après midi, comblement de tous les postes vacants en CDI, etc…

Le 17 juin sera une nouvelle étape pour dire NON à la stratégie de privatisation de La Poste et à la libéralisation totale du courrier et OUI a un service public de qualité.

 


LES SALAIRES

Alors que le prix des denrées de premières nécessités flambent mais aussi ceux de l’énergie nos salaires sont gelés ou presque. Ce qui a conduit la CGT à refuser de signer les accords salariaux tant dans la fonction publique que pour les contractuels.

Ce sont des miettes qui sont donnés au regard des bénéfices fait par La Poste ces dernières années. 943 millions d’€uros en 2007, + 16 % par rapport à 2006).

La CGT, avec les facteurs, exige une juste reconnaissance de la qualifications des agents, de leurs compétences par le grade de base II. 1 et la revalorisation des salaires, la titularisation de tous les  contractuels et une réelle promotion, …

Le 17 juin  disons NON à la rigueur salariale et OUI à une meilleure répartition des richesses.



LA RETRAITE

 

La Poste refuse de prendre en compte la difficulté grandissante du métier de facteur, la pénibilité engendrée par des tournées de plus en plus chargées, des cadences de travail toujours augmentées alors que le nombre d’annuités pour une retraite à taux plein a été augmentées. Nous ne pouvons pas l’accepter.

Exigeons la reconnaissance de la pénibilité du métier de facteur, la retraite à 55 ans à taux plein et l’extension du service actif à tous les fonctionnaires et contractuels de la distribution.

 



Le 17 juin, le personnel de la distribution à La Poste comme ailleurs a toutes les raisons d’agir et d’amplifier la mobilisation avec l’ensemble des salariés du pays. L’urgence est à la mobilisation pour le respect et la conquête de nouveaux droits et garanties.


700 000 manifestants défilaient dans les rues le 22 mai,
il nous faut être 1 million le 17 juin.

 

 

La CGT appelle tous les salariés du public, du privé, dans l’unité d’action à participer à la grève et à manifester.

Un préavis de grève nationale est déposé



[MAJ du 11/06/08] : Pour ceux qui habitent la région de Lyon, les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires, FO et UNSA vous invitent à un débat public à la Bourse du Travail de LYON (Place Guichard - Métro Guichard) de 18 à 21h le Jeudi 12 Avril 2008 sur le thème du financement des retraites :


 

Cliquez ici pour en savoir plus (format PDF)



Communiqué des postaux du Rhône
:


logocgt.jpg

Fichier hébergé par Archive-Host.com



 Pour l'avenir de nos retraites!

 

Contre l'allongement du temps de travail et pour l'amélioration des conditions de travail et l'emploi!

 

Pour le pouvoir d'achat et les salaires!

 

Dans le département du Rhône,  

Les personnels de: Rillieux C.C, Fontaines C.C, Brignais PDC, de la Plateforme Industrielle Courrier de St Priest, des Services Financiers de Lyon ont décidé de se mobiliser le 17 juin sur leur revendications en matière de salaire et de promotion, d'emploi et de conditions de travail, de régime de travail et de droit au week-end de repos, de démocratie et de respect sur le lieu de travail,...

 

Des préavis locaux ont été déposés pour ces différents établissements et viennent renforcer l'appel national à l'action à partir des aspirations  à vivre mieux au et en dehors du travail.

 

 


A Clermont Ferrand,

Les personnels du CDIS de Neyrat sont à leur 9ème jour de grève et toujours mobilisés à plus de 80% 


Aujourd'hui, ils sont rejoints dans l'action, sans préavis par deux autres CDIS de Clermont et de ses environs, dont un CDIS à 100% en grève depuis ce matin.

 

 

 

Oui, nous pouvons imposer d'autres choix que ceux qui nous sont imposés et présentés comme inéluctables!

 

Par notre mobilisation et notre détermination!

 

Mardi 17 juin grève et manifestation

Lyon 10h30

Manufacture des Tabacs

 

 

 

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article