Une nouvelle affaire de CDD à répétition en Bretagne

Publié le par CGT Poste Villeurbanne PPDC

 

 

Source : Le Monde, France 3

 

 

 

 

 

 

« La Poste a versé 800 000 euros d'indemnités à des salariés bretons

 

 

La Poste a versé, à l'issue de transactions individuelles, plus de 800 000 euros d'indemnisation et de rattrapage de salaires à 176 employés du Finistère et du Morbihan, qui avaient multiplié les CDD avant d'être titularisés, a annoncé, vendredi 21 novembre à Brest, le syndicat SUD-PTT. Le rattrapage s'échelonne de 1 000 à 7 400 euros selon le nombre de CDD effectués, auxquels s'ajoutent des dommages et intérêt accordés par La Poste.

 

SUD-PTT avait engagé courant 2008 une procédure collective devant le conseil des prud'hommes de Vannes. L'entreprise publique n'a pas souhaité une conciliation devant les juges, préférant une négociation discrète "pour éviter un procès retentissant et payer la somme que nous demandions, soit un million d'euros", a expliqué Roger P., délégué syndical breton SUD-PTT. Le syndicaliste qui a salué "une première en France" a indiqué que d'autres procédures collectives devant les prud'hommes étaient en cours dans une dizaine d'autres départements. Sur le plan national, il a estimé à quelque 150 000 le nombre de salariés susceptibles d'être indemnisés pour les mêmes motifs.

 

L'entreprise est régulièrement condamnée par les prud'hommes pour des abus de CDD. Dernier exemple en date : la semaine dernière, la cour d'appel d'Agen a accordé près de 26 000 euros à une factrice du Lot et requalifié en contrat à durée indéterminée à temps complet vingt-six CDD accumulés entre 2003 et 2006. Pour certains agents, le nombre de CDD se chiffrait en centaines sur plus de 10 ans, avec un record de cinq cent soixante-quatorze CDD. »

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Publié dans Actions en justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article