Médiapost condamné pour cadences intenables

Publié le par CGT Poste Villeurbanne PPDC

 

 

 

Source : Le JDD

 

 

 

    

 

 

 

    

 

 

« Médiapost, filiale de La Poste spécialisée dans la distribution de publicités, a été condamnée par le tribunal des prud'hommes de Nantes à verser près de 1,1 million d'euros à trente-trois de ses ex-salariés. Cette entreprise, qui emploie 13.500 personnes en France dont 12.000 distributeurs, est condamnée pour avoir imposé des cadences infernales à ses salariés chargés de glisser les publicités dans les boîtes aux lettres.

  

 

Selon un syndicaliste : "les 30 % de temps supplémentaire nécessaire n'étaient pas payés. Au final, les distributeurs étaient rémunérés au-dessous du Smic horaire. C'est une pratique courante dans le secteur." »

 

 

 

 

Publié dans Actions en justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article