La direction répond sur le grade du I-3 aux cycleurs de Villeurbanne

Publié le par CGT Poste Villeurbanne CDIS


Nous avions alerté la direction sur des dysfonctionnnements concernant l'attribution du grade de I-3 pour les cycleurs de Villeurbanne (voir ici). Nous vous publions la lettre que nous avions envoyée au chef d'établissement ainsi que sa réponse. A noter que copies des deux ont été envoyées au groupement. : 



 
                                                     A Villeurbanne le 31 janvier 2008
 
 
 
 
 
 



 

OBJET : Demande d’éclaircissements sur le retard ou le refus de I-3 pour certains cycleurs
 
 
 
 
Monsieur le directeur du CDIS de Villeurbanne,
 
 
Lors de la conception de la charte d’engagement et la finalisation de la nouvelle organisation Facteurs d’Avenir, la direction avec l’aval de la DOTC du Rhône s’était engagée à promouvoir en I-3 les agents titulaires d’un cycle sans contrepartie de délai minimum à occuper cette fonction. Les promotions devaient apparaître assez rapidement selon vos dires, or, à ce jour, il apparaît qu’une bonne partie d’entre eux ont vu leur dossier mis en attente, et pour deux personnes, celui-ci a carrément été refusé au motif d’une ancienneté insuffisante.
 
Ceci affecte profondément ces agents, qui après avoir fourni beaucoup d’efforts pour remplir cette fonction, (certains l’ont même choisie pour le grade alors qu’ils auraient pu envisager l’achat d’un QL), étaient en droit, conformément aux engagements pris dans la charte, de bénéficier de cette promotion, avant éventuellement de pouvoir miser une tournée en mars 2008. Il semblerait que ce soit le principe de la RAP qui soit en cause, puisque 2 années consécutives de services à la Poste sont nécessaires dans ce dispositif. Ce dernier point nous interpelle : est-ce le POSTE de cycleur qui octroie d’office le grade I-3 (ce qui semblait être le postulat de départ) ou est-ce une candidature classique à la RAP qui valide cette promotion ?
 
Lors d’une entrevue orale, vous nous aviez dit que vous ne saviez pas que 2 ans d’ancienneté étaient nécessaires. Nous remarquons, que bien avant la mise en place, des brochures d’information sur la promotion stipulait déjà que la RAP exige clairement ce préalable. A quel niveau de la hiérarchie se situe la faille ? N’est ce pas là un moyen détourné de « forcer » les cycleurs à rester plus longtemps sur cette fonction pour obtenir ce grade, sachant qu’il s’agit (et s’agira toujours) pour la plupart d’agents débutants ou presque ? Nous estimons que les personnes concernées sont au moins en droit de recevoir des excuses, d’être informées des causes de ce dysfonctionnement et des modalités de recours ou dérogations dont elles disposent. Nous souhaitons vivement que la direction de Villeurbanne et du Rhône corrigent le tir en éclaircissant et en réglant ce problème qui mine la motivation de ceux qui se sont investis dans cette fonction difficile, et qu’elles expliquent concrètement à tous les agents les règles de la promotion des cycleurs en I-3.
 
Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions Monsieur d’agréer nos salutations distinguées.
 
 
 
 
La section CGT de Villeurbanne CDIS



La réponse de la direction
:


Fichier hébergé par Archive-Host.com


A noter que depuis, la situation de 3 cycleurs a été réglée, ils ont obtenu leur grade. Nous souhaitons et demanderons à ce que la direction indique à tout le personnel , soit par affichage, soit par oral avant la prochaine mise en vente de quartiers, le fonctionnement de cette attribution, afin que les agents intéressés par l'achat d'un cycle soit clairement informés de ces modalités.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article